peut-on travailler avec une névralgie cervico-brachiale : on vous dit tout

 

Qu’est-ce qu’une névralgie cervico-brachiale ?

Une névralgie cervico-brachiale est une affection douloureuse qui associe une douleur rachidienne à une irradiation douloureuse dans un membre supérieur. Elle commence au niveau du cou et descend jusqu’au bras, l’épaule, parfois même la main. Les causes peuvent être liées à la présence d’une hernie discale qui comprime une racine, ou encore à des changements de posture prolongée et/ou répétée.

 

Peut-on travailler avec une névralgie cervico-brachiale ?

La névralgie cervico-brachiale peut entraîner des douleurs invalidantes et altérer les capacités de travail. Toutefois, il est possible pour certaines personnes et en fonction de la gravité des symptômes de continuer à exercer une activité professionnelle. Si vous souffrez d’une névralgie cervico-brachiale et que vous souhaitez rester actif professionnellement, il est important de consulter un médecin ou un spécialiste afin d’avoir une évaluation approfondie des symptômes et de votre état général. Il pourra vous conseiller sur les traitements adaptés à votre condition et vous aider à préparer un plan d’action individualisé.

 

Comment soulager les névralgies cervico-brachiales ?

Pour soulager ou prévenir les douleurs liées à la névralgie cervico-brachiale et réduire son impact sur votre vie professionnelle, nous vous conseillons :

 

1. Suivre un traitement médicamenteux si votre médecin le recommande.

2. Faire des exercices physiques spécifiques pour renforcer les muscles et soulager les tensions musculaires, sous la surveillance d’un kinésithérapeute ou d’un ostéopathe.

3. Éviter les mouvements répétitifs et étirements intenses qui pourraient aggraver vos symptômes.

4. Prendre des pauses fréquentes et s’accorder des temps de repos pour réduire la douleur.

5. Éviter les positions statiques prolongées et adopter une posture ergonomique appropriée à votre poste de travail. Utiliser un fauteuil avec une assise réglable, si possible.

6. Écouter votre corps et respecter ses signaux pour éviter des douleurs plus intenses et prolongées.

 

Si vous souffrez d’une névralgie cervico-brachiale et que vous ne parvenez pas à soulager les symptômes après avoir suivi ces conseils, n’hésitez pas à consulter un médecin afin de recevoir le traitement approprié. Les traitements peuvent inclure des médicaments et des thérapies physiques telles que la kinésithérapie et l’ostéopathie pour réduire les douleurs et restaurer la mobilité.

 

La névralgie cervicobachiale est-elle grave ?

La névralgie cervico-brachiale peut être très invalidante et ses symptômes peuvent avoir des conséquences neurologiques sévères si la pathologie n’est pas prise en charge. La douleur résultant de la compression et de l’irritation du nerf peut entraîner une altération fonctionnelle et des effets délétères à long terme, tels qu’une diminution de la force et de la mobilité. La gravité des symptômes varie généralement en fonction de l’intensité et de la durée des douleurs. La prise en charge appropriée peut aider à soulager les symptômes, mais il est important de consulter un médecin ou un spécialiste pour obtenir un diagnostic et un traitement adaptés à votre condition. La prise en charge rapide des symptômes est essentielle pour permettre une guérison complète de la névralgie cervico-brachiale.

 

Comment débloquer le nerf brachial ?

Le déblocage du nerf brachial peut être réalisé grâce à des techniques manuelles telles que la mobilisation douce et l’ostéopathie. Ces techniques aident à soulager la pression exercée sur le nerf, ce qui permet de réduire les symptômes et d’améliorer la mobilité. Une série de mouvements spécifiques peut également être utilisée pour débloquer le nerf brachial, sous la surveillance d’un kinésithérapeute ou d’un ostéopathe. Ces mouvements ont pour but de libérer les tensions des muscles qui entravent le nerf, ce qui permet à celui-ci de récupérer sa fonction normale. La pratique régulière d’exercices et étirements kiné peut contribuer à atténuer les symptômes et à prévenir leur réapparition.

 

Le stress responsable de la névralgie cervicobrachiale

Le stress peut être un facteur déclenchant de la névralgie cervico-brachiale. Le stress chronique ou une mauvaise gestion du stress peuvent provoquer des tensions musculaires qui entravent le nerf et conduisent à des symptômes douloureux. Le stress peut également affaiblir le système immunitaire, ce qui augmente le risque de souffrir de névralgie cervico-brachiale. Le traitement médicamenteux et les thérapies physiques telles que le yoga et la méditation peuvent aider à réduire le stress et à soulager les symptômes. Le repos et l’adoption de techniques de relaxation sont également essentiels pour prévenir et traiter cette pathologie. Le plus important est de déterminer la source du stress et de trouver des moyens pour le gérer. Le soulagement des symptômes peut être obtenu en travaillant sur ces facteurs afin d’améliorer la qualité de vie et le bien-être. Le fait de prendre soin de sa santé mentale et physique est le meilleur moyen d’atténuer les symptômes de la névralgie cervico-brachiale.

 

Pourquoi les nerfs sont inflammés ?

La cause exacte de la névralgie cervico-brachiale est inconnue, mais il est souvent associée à des lésions du système nerveux périphérique ou une irritation directe des nerfs. Cela peut être dû à des blessures ou à des maladies auto-immunes, telles que la polynevrite. La polynevrite est une maladie inflammatoire qui affecte l’extrémité des nerfs du système nerveux périphérique. Les causes sont multiples (diabète, alcoolisme, médicaments…) et son évolution est généralement lente. Environ 5 % de la population est touchée et sa fréquence augmente avec l’âge. Les traitements sont généralement symptomatiques et peuvent inclure des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens, des corticoïdes, une physiothérapie et des traitements chirurgicaux en cas de lésion nerveuse. Enfin, il est important de maintenir une bonne hygiène de vie pour réduire le risque de polynévrite.

 

La douleur à type de brulure typique d’une souffrance neurologique

La douleur neuropathique est une douleur chronique et invalidante qui peut être perçue comme une sensation de brûlure, de picotement ou d’hypersensibilité au toucher et au froid. La névralgie cervico-brachiale est l’une des principales causes de douleur neuropathique et peut avoir un impact négatif sur la qualité de vie et les activités professionnelles. La prise en charge se fait par le biais d’un traitement médicamenteux ou non-médicamenteux et peut inclure des médicaments, des exercices physiques spécifiques ou une physiothérapie. La prise en charge peut également impliquer l’utilisation d’un fauteuil ergonomique et le respect de pauses fréquentes pour éviter des douleurs plus intenses et prolongées. La prise en charge est donc centrée sur le patient afin de gérer au mieux la condition et vous aider à préparer un plan d’action individualisé.

 

Comment savoir si une douleur est neuropathique ?

Le questionnaire DN4 (Douleur Neuropathique 4 questions) est un test validé et reconnu qui permet aux soignants de diagnostiquer une douleur neuropathique. Le test, qui inclut quatre questions, vise à recueillir des informations sur les symptômes et à déterminer le niveau de douleur neuropathique d’un patient. A la fin du questionnaire, le soignant comptabilise les réponses obtenues, 1 pour chaque « oui » et 0 pour chaque « non », obtenant ainsi un score sur 10. Plus le score est élevé, plus la douleur ressentie par le patient est intense et provoquée par une souffrance neurologique. Cet outil est très utile pour les médecins dans le diagnostic des douleurs neuropathiques et pour déterminer la prise en charge adéquate. Il est important de noter que ces symptômes peuvent également être associés à des affections neurologiques ou autres conditions médicales et qu’une consultation médicale est indispensable pour poser un diagnostic correct.

 

 

Sommaire

Filtrer par catégories

Postes récents

À propos de nous
Retrouvez et consultez les derniers reportages et actualités sur homme: Auto, Loisirs, Mode, Santé et Technologie.
Copyright © 2022 | Tous droits réservés.